Les Bonnes Nouvelles

Les bonnes nouvelles #4

23 avril 2017

Quatrième édition des bonnes nouvelles. Des articles intéressants autour des bébés et de leur développement, un article sur les valises de maternité dans le monde qui invite à réfléchir et les petits nouveautés de l’univers du mariage.

Attaque de câlins

J’en suis persuadée depuis que je l’ai découvert le jour de sa naissance, les câlins et les bisous sont la meilleure « arme » au monde. Abusons tous de câlins, ils sont tellement bons pour la santé ! Dans leur émission Les pouvoirs extraordinaires du corps humain, Michel Cymes, médecin et Adriana Karembeu nous expliquent tout sur le pouvoir des câlins sur le développement de bébé.

Réfléchir à ce que l’enfant vient de faire

Un article très intéressant proposé par Papa positive expliquant pourquoi avant l’âge de 5 ans, un enfant ne peut pas « réfléchir à ce qu’il vient de faire« . Un propos étayé par la lecture de l’ouvrage de Catherine Guéguen « vivre heureux avec son enfant ».

Le tour du monde des valises de maternité

Je me souviens encore le casse-tête de savoir quoi mettre dans la valise de maternité. L’énervement en voyant la liste à rallonge de toutes les choses demandées par la maternité qui me semblaient complètement inutiles. Un article qui fait réfléchir à sa façon de vivre, à la surconsommation, … le site positivr.fr nous livre un tour du monde de 26 valises de maternité en fonction des pays, des cultures et du niveau de vie.

April, la jolie robe made in France

Quand la talentueuse Mélodie Boitard s’associe au doux blog Dans les baskets de la mariée, cela donne une robe en soie, made in France, nude, vaporeuse et intemporelle. Un vrai petit bijou. Mélodie Boitard, spécialiste du sur-mesure, souhaitait réaliser « la robe idéale », une robe en prêt-à-porter pour les témoins et demoiselles d’honneur. Son prix : 340 €. Du 36 au 42. La robe est en édition limitée jusqu’en septembre 2017. Je vous laisse découvrir cette belle robe par ici

Le prêt à porter de la mariée par Stéphanie Wolff

Lorsque Stéphanie Wolff se lance dans le prêt à porter de la mariée cela donne bien entendu une collection épurée, vaporeuse et tellement parisienne. « Tel un hommage à son savoir faire français, la Maison de couture Stéphanie Wolff a souhaité mettre à l’honneur ses origines parisiennes. Là où tout a commencé et où dans son atelier du 11ème arrondissement, chaque modèle de la collection est confectionné et porte le nom d’un lieu mytique de la Capitale : St Germain Louvre, Montmartre, Opéra, Odéon, Bristol… » Des robes sublimes et des noms tellement évocateurs… Bravo Stéphanie !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply