Famille

Et l’allaitement dans tout ça…

18 octobre 2016

Mon Tout Petit vient déjà d’avoir 4 mois, le temps passe à une vitesse folle. 4 mois intenses, remplis de douceur, de sourires, mais aussi de questions… Certaines d’entre-vous sont venues me poser des questions sur l’allaitement suite à une photo publiée sur instagram. Je vais donc en profiter pour vous donner mon retour d’expérience au bout de 4 mois d’allaitement exclusif. Je dois dire que cette question de l’allaitement me fait sourire, presque éclater de rire, enfin les réflexions des gens sur ce sujet sont tellement incompréhensibles…

Pour être tout à fait sincère, avant d’accoucher je n’avais pas décidé si j’allais ou non allaiter mon bébé, je pensais laisser faire la nature une fois petit Lou(p) arrivé. Je penchais même plutôt vers le « non » parce que je ne me reconnaissais absolument pas dans cette idée d’allaiter mon bébé. Moi qui suis plutôt une pile électrique et pas du tout tactile, je ne me sentais pas. Et puis, je me suis dit que plutôt que de faire des plans sur la comète, j’allais laisser mon petit décider au moment de sa naissance. C’est naturellement que mon petit a sollicité l’allaitement une fois en peau à peau sur moi, et les choses se sont faites facilement et délicatement. Oui, cela fait mal au début. Oui, je me suis demandée si j’allais y arriver. Mais je me disais au fond de moi que c’était comme prolonger un peu la grossesse (période que j’ai vraiment adoré !) tout en donnant ce qu’il y a de meilleur à mon tout petit. Aujourd’hui, je prends toujours beaucoup de plaisir à nourrir mon bébé, un moment de complicité où l’on se regarde dans les yeux, joue avec nos mains, se sourit, on se chante aussi une petite chanson une fois la tétée terminée qui nous met à tous les deux le sourires aux lèvres. Un vrai moment de partage et de complicité.

Avant d’accoucher, j’avais le droit (presque) chaque jour à des petites réflexions de personnes âgées, de plus jeunes, de femmes, d’hommes… me disant que si si si, il faut absolument allaiter. Que si je ne le faisais pas j’allais être une mauvaise maman (je n’exagère presque pas !). Quand même cela est vraiment meilleur pour ton bébé. Sans parler de la liste des bien-faits de 10 minutes énumérée par une sage femme de la maternité (je me souviens encore du regard amusé de l’Amoureux ce jour-là!). Moi qui honnêtement était plutôt pour le biberon que pour l’allaitement cela avait le don de m’exaspérer, mais surtout au fond de moi de me faire culpabiliser. Étant relativement pudique, je ne me voyais vraiment pas allaiter mon bébé à l’extérieur, et pour moi avoir un bébé ne veut pas dire rester enfermée à la maison… dilemme ! La maternité faisant son chemin, certaines petites choses ont évolué dans ma façon d’aborder la question. Je suis toujours aussi pudique, mais j’ai trouvé deux parades pour allaiter mon bébé à l’extérieur : la première porter un pull sur mon débardeur, une fois bébé au sein je descends mon pull jusqu’au niveau de la bouche de bébé. La seconde, un lange accroché à la bretelle de mon débardeur et le tour est joué (un peu compliqué lors des fortes chaleurs de cet été car mon Petit avait très chaud une fois sous le lange !). Quand je retrouve des amies ou autres, je préviens toujours avant que je risque d’allaiter mon petit pour ne déranger personne, et si cela gêne, je vais m’isoler dans un coin le temps de le nourrir.

Ce qui est vraiment drôle aujourd’hui, c’est qu’après quatre mois, j’ai droit à de nouvelles remarques des mêmes personnes qui prônaient l’allaitement maternel :

Mais quand vas-tu arrêter ça commence à faire long là ?
Ca va se terminer quand cette histoire d’allaitement ?
C’est un peu égoïste, du coup ton mari ne peut pas nourrir son propre enfant !
Mais tu es sûre que ton bébé a assez à manger avec uniquement ton lait ?
Oh, mais ton lait ne doit plus être assez riche maintenant !
Oh mais ton bébé n’est pas tout potelé, c’est la faute de l’allaitement ça !
Oh mais la source va bientôt se tarir, c’est obligé !
Ah ! Il se réveille encore une fois la nuit ? Tu devrais lui donner un biberon bien riche le soir pour qu’il soit bien calé !
Ca va faire un petit coco à sa maman d’être autant collé à toi !
Tu l’allaites et le porte en écharpe – et en plus c’est un garçon – il va faire un vrai petit coco à sa maman.

Pour rassurer toutes ces personnes, je leur envoie maintenant les conseils de l’OMS « L’allaitement exclusif au sein est recommandé jusqu’à l’âge de six mois.«  (source: site web de l’OMS). Et puis après tout, qu’est ce que cela leur change dans leur vie personnelle que j’allaite mon bébé ? Moi ça me fait sourire ! Et vous vous allaitez votre bébé ? On vous fait aussi de drôles de remarques ?

Mes quelques conseils pour un allaitement serein

– Faites vous confiance ! Une maman sait ce qui est bon pour son fils ou sa fille.
– Ecoutez votre enfant.
– Ne vous découragez pas aux premières douleurs, cela passe vite vraiment ! Et puis prenez de la crème Lansinoh, elle aide vraiment à apaiser tout ça.
– N’hésitez pas à en parler avec vos amies allaitantes, c’est toujours sympathique d’échanger avec les copines sur le sujet.
– N’hésitez pas à vous faire suivre par une sage femme / conseillère en lactation, ce sont des personnes bienveillantes qui sont de vraiment bon conseil pour vous guider et vous rassurer.
– Parlez-en avec votre amoureux, histoire de savoir s’il souhaite ou non nourrir son enfant. Il y a toujours la solution de tirer son lait pour impliquer plus le papa.
– En cas de gros doute, faites peser votre petit. Personnellement, je pars du principe que du temps que ses couches sont bien mouillées et salies tous les jours, que sa courbe de poids évolue correctement, et surtout qu’il me fait un grand sourire en fin de tétée… c’est qu’il mange à sa faim.
– La tisane d’allaitement… miam !
– Je vous recommande le site de la Leche Ligue qui est une vraie mine au trésor pour toutes les questions que l’on se pose sur l’allaitement !

Et surtout, faites vous plaisir !

Photographie par mon amie MamzelleJoe <3

You Might Also Like

11 Comments

  • Reply Laurette 18 octobre 2016 at 07:38

    Moi aussi jallaite et moi aussi jai de drôles de réflexions parfois!
    Dans la famille de mon mari aucune femme n’a allaité, par choix. Du coup il était contre au debut. Et puis on en a discuté, je lui ai aussi envoyé les reco de l’Oms ainsi qu’un article sur les bienfaits pour bébé. Moi ça me tenait à Coeur d’essayer au moins… Il a changé d’avis et aujourd’hui notre petite cherie a 2 mois et demi et est toujours allaitée exclusivement. Et je lis une certaine fierté ainsi que beaucoup damour lorsqu’il nous regarde pendant ces moments privilégiés que sont les tétées. Jai deja tiré mon lait pour quil donne le biberon et Ca s’est très bien passé. Bizarrement il n’insiste pas pour donner le biberon à 3h du matin!!! Ils partagent beaucoup de moments tous les 2, la relation avec ma fille ne m’est pas exclusive.
    Alors oui cest peut être plus fatiguant et moins facile que de donner les biberons mais je ne regrette absolument pas ce choix.
    Pareil que toi je suis très pudique et on m’aurait dit enceinte que je ne serai pas gênée d’allaiter dans un parc ou dans un salon de thé je ne l’aurai pas cru! Et pourtant cela m’arrive…!

    • Reply malotine 18 octobre 2016 at 08:40

      Effectivement, je suis comme toi, si on m’avait dit qu’un jour j’allaiterais mon bébé dans un café j’aurais éclaté de rire ! Comme quoi…

  • Reply Madame Lavande 18 octobre 2016 at 09:51

    Je découvre ton blog aujourd’hui grâce à l’article de Charlotte aux petits pois sur le sien.

    Et le premier article que je lis me donne le sourire, je suis exactement dans ta situation avec l’allaitement : au départ pas du tout convaincue et finalement allaitement exclusif avec grand plaisir jusqu’à 5 mois et depuis 1 mois et demi allaitement mixte (plus facile pour moi avec la reprise du boulot) ! Et je sais d’avance que le sevrage n’est pas pour tout de suite ;-)

    C’est vrai que j’ai de plus en plus de remarques sur mon allaitement long, des mêmes qui voulaient à tout pris me convaincre d’allaiter pendant la grossesse mais ma fille et moi sommes bien heureuses de nos petits moments câlins matin et soir.

    • Reply malotine 18 octobre 2016 at 12:19

      Sourions-en comme il se doit :)

  • Reply Lisa 18 octobre 2016 at 12:03

    Tout comme toi, je ne savais pas si je voulais allaiter… Je suis une vraie pile, je tiens pas en place, j’aime beaucoup sortir, voir mes amies etc. Et puis bébé est arrivé, on a fait le peau à peau et la 1ère tétée, et ça a été une révélation ! Je suis d’accord avec toi, les débuts ne sont pas simples… Mais une fois que l’allaitement est bien mis en place, que chacun a pris ses marques, c’est que du bonheur… Mon fils a 15 mois et je l’allaite toujours… Forcément j’ai beaucoup de remarques « Mais tu allaites encore ! » « Faudrait peut-être arrêter » « Ton lait n’est plus nourrissant » « Ça va être un bébé à sa maman » !!! C’est très énervant, chacun fait comme il a envie avec son enfant… Allaiter est un choix personnel, et ça ne regarde que les parents… C’est MON moment, NOTRE moment à tous les deux… Et j’attends tous les jours cet instant avec impatience…

    • Reply malotine 18 octobre 2016 at 12:19

      Bouchons-nous les oreilles :)

  • Reply Charlotte 19 octobre 2016 at 13:53

    Merci pour ton article!
    J’ai allaité ma petite jusqu’à 4 mois et 1/2, après je devais reprendre le travail et ma production s’est stoppée d’elle-même (bien qu’elle reprenne quand elle est malade et que je reste avec elle, mais ça c’est une autre histoire ;-)).
    C’est vraiment génial d’allaiter, si cela est un bon moment pour Maman et bébé. Je pense que nous avons eu de la chance, dans nos histoires de jeunes mamans, face à l’allaitement. Et c’est vrai que, dans ce cas, l’allaitement est un enchantement et un moment de fusion totalement incroyable.
    Mais pour celle qui n’aiment/ne peuvent/ne supportent pas allaiter, j’aime aussi dire que la seule chose réellement irremplaçable et pour laquelle il n’existe pas de substituts pour nos tout-petits, c’est l’amour maternel.
    Alors, je suis une partisane du « pas de pression »… Ni de soi, ni des autres; ni en faveur, ni contre l’allaitement. Juste un immense respect pour les choix de chacun(e).
    La pire réflexion que j’aie eue : j’allaitais Poupette sous un lange (on ne la/me voyait donc pas) au mois de février (elle avait 1 mois et demi) au restaurant. Un homme est venu me trouver en me disant que, lui, quand il avait besoin d’utiliser des parties de son corps sexuellement marquées (oui oui, ce sont ses termes), il avait la décence de le faire aux toilettes.
    J’ai cru halluciner. Heureusement, plusieurs personnes lui ont fait des remarques et le patron du restaurant lui a dit que s’il n’était pas content, il pouvait aller ailleurs.

    Je te souhaite encore beaucoup beaucoup beaucoup de beaux moments avec ton petit lou(p) en l’allaitant ou non! Profite de ces doux moments qui me manquent encore aujourd’hui…

    • Reply malotine 19 octobre 2016 at 15:52

      Quelle honte ! J’aurais été le patron, je l’aurais carrément mis dehors ! Je suis choquée !

      • Reply Charlotte 19 octobre 2016 at 16:33

        Je l’ai été tellement sur le moment, que je n’ai même pas réagi… Heureusement, plusieurs personnes ont tout de suite remis l’indélicat en place.
        Et moi, je me suis promise de continuer à allaiter, partout, comme je le voulais, avec ou sans lange. J’ai même dû allaiter dans une église pour ne pas manquer une partie de la messe de mariage d’une amie. J’avais demandé au prêtre avant la cérémonie si cela pouvait s’envisager et il m’a dit qu’il n’y avait aucun souci. Il a même fait une référence à la madonne qui allaite bien sur beaucoup de représentations, m’encourageant à me sentir libre! Comme quoi…

  • Reply Banane 4 novembre 2016 at 12:56

    Si tu es pudique, ma belle-soeur m’a fait découvrir une solution : http://www.mamanautrement.com/fr/tablier-d-allaitement/276-cape-d-allaitement-bebe-au-lait.html
    En gros, l’arceau métallique permet de voir le bébé et ça lui donne aussi un peu d’air.
    C’est apparemment facile à faire soi-même.

    Les gens trouvent toujours des choses à dire. Si vous avez trouvé votre équilibre, c’est parfait (et ça devrait se passer de commentaire) ;-)

    • Reply malotine 6 novembre 2016 at 13:38

      Oui, j’avais déjà vu cela, mais j’avoue que je ne suis pas fan. Les gens à qui cela ne plait pas on qu’à aller voir ailleurs :)

    Leave a Reply