Famille

Faciliter la vie des papas …

29 juillet 2016

… et aussi des mamans ! Cet article me fait sourire depuis notre séjour à la maternité. Pendant toute ma grossesse, j’ai acheté des vêtements, des produits de soin, des accessoires pour notre Tout Petit en regardant uniquement le côté esthétique, sans vraiment me poser de question. Et aussi parce que personne ne m’avait dit : « Hélène ! Le body manche longue avec juste trois pressions en bas, ce n’est vraiment pas une bonne idée ! Oh et puis, génial ton savon pour bébé sans push-push, tu vas voir c’est trop pratique pour faire le bain quand tu n’as qu’une seule main de libre ! ». Qu’on se le dise (pour une fois, profitons-en et rigolons de nos Amoureux), si nous mamans avons du mal à enfiler un body à notre Tout Petit, qu’en est-il du papa qui a lui déjà du mal à reconnaître le devant du derrière du pyjama. 

Mon Amoureux, s’il passe par ici, doit se dire que je suis une peste d’écrire cet article, mais ces petites anecdotes (dont j’ai également ajouté celles des copines !) nous ont valu de beaux fou-rires ! Mais maintenant, on sait ce que l’on veut et on achète intelligent ! Bon acheter intelligent ne veut pas dire acheter des trucs moches pour autant, c’est mal me connaître.

 – Body –

Commençons par le premier vêtement que tous les parents vont enfiler à leur petit. Le fameux body, ou tricot de corps. Un conseil, oubliez tout de suite les bodys manches longues avec uniquement 3 boutons au niveau de l’entre-jambe. Combinez le fait que les premiers jours (voir les premières semaines ou encore les premiers mois ou même toute la vie de votre bébé) vous avez peur de casser votre progéniture, que bébé est rarement coopératif à la sortie du bain lorsqu’il a froid et que la sage femme qui est en train de vous expliquer comment prendre le bain à fait l’armée… et imaginez-vous en train de lui enfiler ce body ! Pour vous donner une autre image qui va forcément vous parler, souvenez-vous quand vous étiez à la piscine avec l’école qu’il ne vous restait qu’une minute avant le départ du bus et que vous aviez encore votre jean ultra slim à enfiler, ça vous parle ?!

Un conseil, le body cache coeur ! Il n’y a que ça de vrai et de pratique ! Là, j’ai pris l’exemple de l’après bain. Mais cela peut aussi s’appliquer au changement de couche en plein milieu de nuit alors que bébé vient de vous faire un pipi surprise tout en hurlant de faim.

Dites-vous également qu’il existe des fermetures différentes en fonction des marques et qu’en choisir une ou deux différentes maximum sera d’autant plus pratique pour vous, mais surtout pour Monsieur qui va vite tourner en bourrique et envoyer voler votre body trop mignon acheté dans votre boutique favorite avec un joli petit coeur en pilou-pilou dessus parce que vous ne lui avez pas donné le mode d’emploi.

– Pyjama –

Le pyjama c’est un peu la même histoire que le body ! Mais pour le pyjama, il existe un type de fermeture bien particulier. La fermeture en poche de kangourou dans le dos. Imaginez la tête de votre Amoureux lorsque la sage femme lui demande de jouer la crêpe avec votre petit bébé d’un jour pour aller fermer les pressions dans le dos. Un conseil, pour les premiers pyjamas à la maternité, préférez ceux qui se ferment sur le devant.

– Bavoir – 

Si on m’avait dit que nouer un bavoir juste avant la tétée était si compliqué je n’aurais jamais au grand jamais acheté de bavoir pour nouveau-né. Mais qui est le sot qui a inventé ce type de fermeture pour les bavoirs ? Il n’a jamais dû avoir d’enfant pour sur ! Tenir bébé quand il se débat tout en essayant de faire un noeud d’une main et en tentant de rattraper le biberon que bébé vient malencontreusement d’envoyer voler parce que vous l’aviez posé sur le rebord de votre siège à bascule… que celui qui s’en sort lève la main ! Personnellement, de mon côté, je n’utilise pour ainsi dire que des langes. Je le glisse sous le menton de Petit Lou avant la tétée, c’est l’idéal. De temps en temps, j’utilise de grands bavoirs, mais vraiment uniquement quand tous les langes sont dans la file d’attente de la machine à laver. Et un conseil, oubliez les micros bavoirs pour nouveau-né… tellement minuscule… ou c’est adapté à la taille de bébé, mais pas forcément à la taille du joli « vomi » qu’il va vous faire à la fin du biberon.

– Vêtements en tous genres –

Vous avez craqué sur un magnifique pull marinière pour votre petit de 1 mois lors de vos vacances en Bretagne ! Génial ! Manches longues, très ajusté, sans ouverture ni autour du col ni dans le dos… gloup’s ! Bon courage pour lui enfiler !

Vous avez craqué sur le dernier jean huilé dernier cri pour votre petit de 3 mois, dites-vous simplement que cette matière n’est peut-être pas la plus agréable pour lui avec sa couche et son besoin de gigoter et découvrir ses petits pieds.

Deux conseils avant d’acheter des vêtements, vérifiez de quelle manière il s’enfile et se ferme. Et regardez la matière pensez que vous avez entre les mains un tout petit qui n’a pas les mêmes critères vestimentaires que vous.

– Vêtements et serviettes de rechange à porté de main près de la table à langer –

Votre Tout Petit a beau être un ange, dites-vous qu’il vous réserve parfois de jolies petites surprises au moment du change ou du bain. C’est toujours au moment où vous ouvrez la couche que bébé a décidé de vous faire un jet de pipi sur son body, la serviette et vous par la même occasion… Vous voyez la scène ? Bébé à changer sans rien sous la main, vous qui dégoulinez et la serviette trempée sans aucune de rechange à porter de main… Voilà, vous pouvez me dire merci !

– Cosy –

Les gens qui n’ont pas de voiture, passez directement à la suite… ! Pour les autres. Qui ne s’est jamais retrouvé dans un parking sous-terrain avec des voitures tellement serrées qu’il est impossible de passer avec la poussette ou d’ouvrir la porte de la voiture pour sortir bébé. D’ailleurs petite parenthèse, les ingénieurs qui dessinez nos parkings, c’est bien beau de réduire toujours un peu plus la largeur des places pour se garer alors que la taille des voitures elle augmente d’année en année… vous pourriez nous dessiner quelques places de parking adapté aux familles s’il vous plait ? Avec de la place pour ouvrir les portières et passer avec une poussette.

Pour ne pas ajouter de la complication à l’histoire, je vous conseille l’adaptateur isofix pour clipser le cosy en une seconde dans la voiture… nul besoin de se compliquer la vie avec une ceinture à attacher. Nous avons de notre côté un Kangoo (pas de problème de portière avec cette voiture aux portes coulissantes, le rêve !), et le cosy semble beaucoup plus « stable » posé sur son adaptateur isofix qu’attaché avec une ceinture.

– Savon –

On revient dans la salle de bain… imaginez-vous avec bébé dans une main au moment du bain et un tube de savon pour bébé devant vous type tube de gel. Comment pensez-vous faire pour verser un peu dans savon dans votre même main ? Bon courage d’avance ! Un seul conseil, le push-push ! On comprend mieux pourquoi la sage femme à la maternité se promenait avec sa bouteille de Cadum push push de chambre en chambre et ne voulait pas utiliser notre tube de Veleda.

 – Liniment ou lingettes –

Pour les premiers jours, tout du moins, je vous conseille un produit facile d’utilisation. Personnellement, j’avais tellement peur que notre Tout Petit tombe de la table à langer les premiers jours à la maternité que j’étais rassurée d’utiliser des lingettes pour lui nettoyer les fesses entre deux couches. Cela me permettait de garder toujours une main sur lui… alors que finalement au début un nouveau-né ne bouge pour ainsi dire pas. Mais bon, c’est un petit rien qui rassure. L’Amoureux lui préfère toujours utiliser des lingettes la nuit quand il n’est pas bien réveillé pour avoir une main de libre et tenir bébé. Certains produits – comme le liniment Mustela pour ne citer personne – possède une bouteille tellement rigide qu’il est parfois compliqué de sortir le produit sur un coton et requière clairement ses deux mains.

– Couche –

Bon, changer bébé en plein milieu de la nuit avec les yeux pas forcément en face des trous, on l’a tous fait. Regarder la couche et ne plus savoir dans quel sens elle se met, on l’a tous fait aussi. Et on a soit rigolé au réveil quand on y a repensé soit pesté parce qu’on a vraiment fait n’importe quoi et que le pipi de bébé est passé à côté. Merci les fabricants de couches qui choisissent de mettre un petit dessin sur le devant pour aider les parents pas vraiment réveillés :)

Voilà pour les petites anecdotes, si vous en avez aussi à partager, n’hésitez pas à les mettre en commentaires histoire que l’on puisse continuer à sourire encore un peu !

You Might Also Like

3 Comments

  • Reply Ogresse&cie 29 juillet 2016 at 07:49

    Ton article m’a bien fait rire. Avant je le moquais gentimment de l’insistance d’une de mes amie qui ne voulait pas qu’on offre à son bébé des body qui s’enfilent par la tête… A la naissance de petite ogresse j’ai vite compris!

  • Reply Walter 29 juillet 2016 at 15:46

    Si un papa galère c’est qu’ikvy met de la mauvaise volonté. Pour les bodys, chacun son truc . Sinon tu as les bavoirs avec strach c’est pas aussi. Bonne soirée

  • Reply Clairette 29 juillet 2016 at 16:34

    Bonjour,

    Je me reconnais bien dans certains passages. Parfois le matin, je suis hallucinée de voir à quel point la couche est mise n’importe comment.

    Pour le pyjama qui se ferme derrière, on s’est pas fait avoir. A la maternité, lors du premier bain j’ai pris le pyjama que je ne savais pas mettre pour que la puéricultrice m’explique. Elle était adorable et l’explication efficace.

    Merci pour ce témoignage

    Claire

  • Leave a Reply