Famille

Mon petit déjeuner de grossesse

30 janvier 2017

J’ai eu une grossesse de rêve – bon quelques petits désagréments et petits tracas, mais rien de bien méchant -. Moi qui suis en temps normal allergique aux fruits et légumes crus, j’ai eu la chance de tolérer à nouveau les fruits et légumes crus pendant toute ma grossesse. Oh bonheur quand je me suis rendue compte que je pouvais à nouveau manger des poires, des kiwis, des pêches, des fraises … Autant vous dire que je n’étais plus à 5 fruits et légumes par jour mais plutôt 10 ! Et puis est arrivée la dernière échographie, où ma gynécologue m’a indiqué que j’avais pris trop de poids. Trop de fruits, donc trop de sucre selon elle ! Bébé a ingéré tout mon sucre, il risque d’être (trop) gros, et on risque une césarienne. J’avoue que tous mes voyants se sont mis en alerte ce jour-là et suis allée voir une diététicienne pour savoir comment bien manger pendant la fin de ma grossesse.

Bon, en vrai, mon Petit Loup n’était pas gros du tout, au contraire. J’ai une gynécologue soit a/complètement psychopathe soit b/qui ne sait pas faire les mesures soit c/qui voulait juste ajouter une consultation supplémentaire pour son porte-monnaie. Enfin, là n’est pas vraiment le propos de cet article, je voulais partager avec vous le petit déjeuner que m’avait conseillé la diététicienne pour le bien-être de bébé, le bon déroulement de ma grossesse et pour assouvir ma petite fringale matinale.

Une tasse de thé sans théine
(j’avais personnellement un petit faible pour le Earl Grey sans théine de chez Mariage Frère)
Du muesli sans sucre ajouté
Accompagné de soit un yaourt ou fromage blanc au lait de brebis (ou chèvre, mais personnellement je n’apprécie pas le goût de la chèvre) ou encore du lait d’amande ou de riz (j’avoue ce n’est vraiment pas ma tasse de thé !)
3 noix du brésil
2 abricots secs (ou pruneaux!)

Et pour les jours où j’avais vraiment faim le matin, j’ajoutais :
2 tranches de pain complet ou pain de seigle
Fromage de chèvre ou un peu de beurre

En cas de fringale 3h après le petit déjeuner ou après le déjeuner :
1 ou 2 fruits frais (pamplemousse, kiwi, etc.)
accompagnés de 2 tranches de pain complet

J’avoue que les premiers temps il a été difficile de me défaire des tartines de confiture, mais je m’y suis rapidement faite. Et finalement, la sensation de faim vers 11h ne se faisait plus autant ressentir. Je tolérais une fois toutes les deux semaines un (gros) écart le samedi matin, lors de notre traditionnel petit déjeuner en Amoureux… un croissant à la framboise ! Bon, je vous avoue que je culpabilisais bien après l’avoir mangé, mais mon amoureux trouvait que j’étais beaucoup trop extrémiste avec mon alimentation de fin de grossesse. Ce petit écart était un bon compromis, et la diététicienne me l’avait autorisé !

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply